Information

Entomologie agricole: myrrides des fruits

Entomologie agricole: myrrides des fruits


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Classification et plantes hôtes

Classe: Insectes
Ordre: Rincoti
Sous-ordre: Hétéroptères
Famille: Miridi
Genre: Calocoris
Espèce: C. norvegicus - C. fulvumaculatus

Référence bibliographique:
Phytopathologie, entomologie agricole et biologie appliquée” – M.Ferrari, E.Marcon, A.Menta; Edagricole scolaire - RCS Libri Spa

Plantes hôtes: poirier, pommier, fruits à noyau, agrumes et autres.

Identification et dommages

Les Miridi sont des insectes de petite taille (6-8 mm de longueur), brunâtre-noirâtre (C. fulvumaculatus) ou jaune verdâtre (C. norvegicus) selon les espèces; le corps a une forme ovale caractéristique avec de longues pattes et des antennes filiformes très prononcées. Les dégâts sont évidents sur les fruits et sur les pousses; il est déterminé par les piqûres trophiques, en particulier des nymphes.

Dommages aux fruits
Les fruits, surtout s'ils sont touchés à un stade phénologique précoce, se déforment en arrêtant leur développement dans les points correspondant aux piqûres; dans la pulpe, il existe des groupes caractéristiques de cellules mortes, de consistance pierreuse (surtout chez les poires), qui donnent lieu à une symptomatologie appelée lithiase. Cette symptomatologie ne doit pas être confondue avec celle infectieuse d'origine virale ou avec celle de borocarenza.
Sur les fruits à noyau, les piqûres de myridae provoquent toujours une déformation du fruit accompagnée d'émissions de gomme et de fendillement du fruit, surtout si l'attaque se produit dans les premiers stades de développement du fruit lui-même.

Dommages causés par les germes
Les Mirides peuvent également attaquer directement les jeunes pousses; dans ce cas, les piqûres provoquent un arrêt du développement ou une déformation qui, surtout chez les jeunes plants en élevage, peut entraîner la perte d'une partie du cimal, avec de graves dommages à la forme d'élevage.

Fruit myrte Calocoris norvegicus Gmel. (photo http://gwydir.demon.co.uk)

Cycle biologique

Les Miridi hivernent au stade œuf, dans les ravins des plantes hôtes, dans les abris en bois des poteaux de soutien ou sur des plantes herbacées ou arbustives en bordure des champs cultivés.
Les nymphes apparaissent à la fin de l'hiver-début du printemps, selon l'environnement, et commencent leur activité. Les adultes apparaissent en juin; ceux-ci peuvent éventuellement provenir d'une 2ème génération entre juillet et août. Les Miridi font donc une ou deux générations par an.

Bats toi

Le combat contre les Miridi est chimique et suit les critères du combat guidé. Le combat a lieu contre les nymphes de première génération.
La technique consiste à prélever des échantillons, pour déterminer la présence des nymphes ou pour établir le début de leur activité, en identifiant les dommages.


Vidéo: Exportation des fruits et légumes en Algérie 1948 (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Macartan

    Excellent article! Puis-je le publier sur mon blog?

  2. Quang

    L'article est excellent, le précédent est également très uniforme

  3. Laramie

    Merci beaucoup pour l'aide dans cette affaire.

  4. Mugor

    C'est juste une réponse merveilleuse.

  5. Zerbino

    Qui sait.



Écrire un message